Français au Canada

French listening practice with side-by-side translation

Écouter ~ Listen

  Listening comprehension: See the links at the bottom for lessons related to the phrases in italics.

Le français au Canada French in Canada
Dans quelles provinces canadiennes parle-t-on le français ? La question en elle-même peut être source de confusion, car l’ensemble du pays se définit comme bilingue et est soumis à la Loi sur les Langues officielles qui prône le bilinguisme, bien que la plupart des provinces prétendent individuellement être unilingues.
Cependant, ces provinces unilingues anglaises comportent aussi des populations francophones natives ou issues des déplacements intranationaux et d’une immigration européenne limitée. Ces faibles populations de locuteurs francophones sont disséminées partout au Canada et se regroupent souvent au sein de zones géographiques ou d’associations qui s’emploient au maintien et à la protection de leur idiome d’origine.
Seule la province de Québec a le français pour langue officielle. Cette prérogative remonte à la conquête britannique et l’Acte de Québec de 1774 qui lui accorda le droit de conserver sa langue, sa religion et son système de droit civil basé sur le Code Napoléon. Toutefois, malgré le statut particulier du français au Québec, de nombreux Anglophones sont originaires du Québec se situent les villes de Montréal, de Québec et autres municipalités comme Montréal-Ouest (66,3 %), Hudson (66,2 %), Hampstead (60,9 %), Baie-D’Urfé (60,7 %), Senneville (55,3 %), Pointe-Claire (55 %), Westmount (54,1 %), lesquelles sont toutes représentatives de la diversité de la démographie linguistique de la province.
Le Nouveau-Brunswick est une province officiellement bilingue, tout comme le Canada dans son ensemble, mais on est davantage susceptible d’y rencontrer des francophones que dans d’autres régions du pays. Une bonne partie de la population est totalement bilingue et tire son origine des ancêtres français provenant des régions de l’ouest de la France (Poitou, Aunis, Saintonge, Guyenne et Pays Basque) qui se sont établis en Acadie il y a plusieurs siècles.
La majorité des Francophones de la Louisiane, du Massachussetts et du Maine provient de la grande déportation des Acadiens vers les États-Unis, qui a eu lieu en 1785.
French text, sound file, and image courtesy of Think French audiomagazine. This is part of an article in the juillet 2013 issue. Translation by LKL

 Le français au Canada Listening comprehension

Vocabulary

Grammar

More listening exercises

Stay up to date with Lawless French!
Twitter Facebook Quora Instagram Pinterest YouTube RSS Newsletter
Quora

Any Questions?

 Get help on the forum.
  
 

More Lawless French

 Subscribe to my twice-weekly newsletter.
       

Support Lawless French

  This free website is created with love and a great deal of work.

If you love it, please consider making a one-time or monthly donation.

Your support is entirely optional but tremendously appreciated.