10 clichés français

French listening practice with side-by-side translation

  Listening comprehension: See the links at the bottom for lessons related to the phrases in italics.

10 clichés français 10 French clichés

Bonjour et bienvenue à tous dans cette toute nouvelle vidéo de MikaelVousEnParle. Aujourd’hui, je vais vous faire la liste des dix plus gros clichés français qui, pour moi, sont totalement faux.

Numéro un : Le Français n’est jamais d’accord avec rien et est globalement toujours en grève. Ça, par exemple, c’est faux. Parfois, on est en vacances.

Cliché numéro deux : Tout Français qui se respecte aurait en permanence un bout de pain avec lui. C’est totalement— Là, là, c’est parce que, euh, c’est un jour spécial. Cest parce qu’il y a des avions dans le ciel. Non, mais, mais c’est vrai.

En numéro trois : Tous les Français seraient des experts en vin. C’est complètement faux. La preuve, en image :
 – Une très bonne année, 2009. Ouais, ouais, ouais. Ça sent toute la—
 – Mais la bouteille n’est même pas ouverte.
 – Ah bon ? En effet. Ouais, mais j’sais pas, ça sent quand même.

En numéro quatre : Tous les Français, notamment à Paris, porteraient des bérets. Non, vous avez déjà vu un béret ? C’est immonde, c’est très moche. À la limite, les vieilles, bon d’accord. Les vieilles, c’est vrai, c’est vrai. Les vieilles, d’accord, j’avoue. Par contre, il faudrait les avertir à l’étranger qu’on a essayé d’évoluer en terme de mode. Le béret, euh, c’est fini.
Préjugé numéro cinq : Tous les Français porteraient le pull immonde à rayures du mime Marceau. Si je rencontre ce type, je le ****. On passe pour des cons à l’étranger en terme de mode à cause de ce type. Il faut faire une pétition, oui. Ça fait chaud ici, oh là là. Alors, non. Alors, c’est tellement pas ce que vous pensez là.
Préjugé numéro six : Toutes les premières dames de France ont été un jour top-modèles. Est-ce que vous connaissez Bernadette Chirac à l’étranger ? Non, mais dites-moi, dites-le-moi, on va se mettre d’accord, toi et moi, tout de suite. Est-ce que tu connais, bon ben voilà. Tu la connais, tu sais très bien qu’elle ressemble à ça. Voilà, c’est la preuve que celui-là il est faux, par contre.
Préjugé numéro sept : Le camembert constituerait l’élément principal de notre alimentation en France. Non. On n’en fait pas que le manger – quand on n’a plus de dentrifrice, il m’est déjà arrivé de ****.
Préjugé numéro huit : Le Français produit des séries télévisés qui s’exportent très bien à l’étranger. Aux États-Unis, « Louis la Brocante », tout le monde a sa camionnette de brocanteur maintenant. À Manhattan, tout le monde a ça. À Chicago, pareil. Et maintenant, les gars de la côte ouest des États-Unis, ils [ne] font plus ça. Non ! Mimie Mathy styles !
Préjugé numéro neuf : Les Françaises ne se rasent pas sous les bras. Alors, celui-là est complètement faux. J’ai vérifié avec ma copine et, et j’ai pas de copine. C’est vrai, c’est vrai. Tu fais bien de le noter.
Et enfin, préjugé numéro dix— d’où je viens, moi ? Et enfin, préjugé numéro dix : Le french kiss reste la manière traditionnelle de se dire bonjour. J’aimerais bien, mais j’arrêterais de dire bonjour à certaines personnes comme celle-là.
 – Bonjour Mikael.
Merci à tous d’avoir suivi cette vidéo. Vous êtes bientôt 200 à m’avoir rejoint sur YouTube dans cette magnifique aventure que sont les internets. Merci beaucoup. Je dois majoritairement tous ces abonnés—dont vous, qui êtes très gentil, je vous aime bien—à Timothée Hochet, qui a gentiment commenté ma vidéo. Je vous dis merci et à la prochaine. Salut, tout le monde !
Video courtesy of MikaelVousEnParle. Translation by LKL

  Listening comprehension

Expressions

Vocabulary

Grammar


Test yourself on some of this French grammar!
Loading your Kwiz
Stay up to date with Lawless French!
Twitter Facebook Google+ Instagram Pinterest YouTube RSS Newsletter

Any Questions?

 Get help on the forum.
  
 

More Lawless French

 Subscribe to my twice-weekly newsletter.
       

Support Lawless French

  This free website is created with love and a great deal of work.

If you love it, please consider making a one-time or monthly donation.

Your support is entirely optional but tremendously appreciated.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *